Partagez | 
 

 Daria * Le froid, la peur ne sont que des mirages ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✽ date d'inscription : 10/01/2016
✽ parchemins : 45
✽ camp : Ordre du Phénix
MessageSujet: Daria * Le froid, la peur ne sont que des mirages ...   Sam 6 Mai - 10:10



«Dis c'est quand le conte de fées dont on parle dans les rêves ?»


Daria Keynes
Ft. Jana Kramer
ÂGE:23 ans
MAISON: /
EPOUVANTARD: Une horde d'araignées grouillantes
GROUPE: Ordre du Phénix

La qualité qu'elle préfère chez un homme, c'est la galanterie * Sa couleur favorite est le violet sous toutes ses déclinaisons * Elle adore les pâtes * Son dessert favori c'est la mousse au chocolat * Elle aimerait faire un circuit englobant l'Angleterre - l'Ecosse et l'Irlande * Elle pratique la magie runique * Sa fleur favorite, c'est le pivoine *  Elle aime beaucoup la musique folk * Elle ne boit pas d'alcool * A une passion pour les bagels qu'elle a découvert en arrivant à Londres * Elle a peur des araignées * Elle n'aime pas cuisiner *  Elle est très coquette * Elle collectionne les bagues * Les mitaines sont un élément important de sa penderie, elle en a de toutes les textures et de toutes les couleurs * Elle ne supporte pas l'odeur de la javel * Elle aimerait voir un dragon et une licorne un jour * Son rêve serait de remonter sur un balai * Elle adore les bateaux et se voit bien habiter sur une péniche * Elle connait un nombre incalculable de jeux de cartes * Elle n'aime pas le choux et est allergique au miel * Elle est addict aux pringles goût paprika*  Elle cultive des plantes médicinales dans son jardinet * Elle possède un hibou et deux rats * A un penchant notable pour les mauvais garçons * Possède une boule magique, dernier cadeau de sa mère, qu'elle adore consulter quand elle doute.

Bonjour, moi c'est toujours Di, j'ai toujours 26 balais et je le vis bien. Je suis arrivée sur Eternal Dissendium parce que vous êtes les meilleures et je vous aime tous très fort.   Ah et puis longue vie à la magie  





Pour avoir beaucoup voyagé, pour s'être intéressée à la politique mondiale, pour avoir suivi les événements qui ont agité l'Angleterre et pour avoir connu une situation presque similaire, Daria comprenait en partie le gouvernement et les sorciers britanniques qui se réjouissent de la venue d'Indali au pouvoir . Son côté humaniste se réjouissait de voir que les despotes n'avaient pas encore gagné, que certaines valeurs demeuraient et que certains sorciers étaient assez ouvert d'esprit pour ne pas faire de différence sur l'origine des pouvoirs magiques ou sur une prétendue pureté de sang, mais cela s'arrêtait là. En effet, déjà à l'époque d'Indali, elle peinait à entrevoir  où se situe l'intérêt de réguler la magie si ce n'est de priver les sorciers de leurs droits fondamentaux. Et d'étouffer toute tentative de rébellion dans l'oeuf.  Ce qui semble être un paradoxe complet. Priver les gens de leurs droits attise forcément leur animosité mais leur ôte par la même occasion tout moyen de protester... Ainsi la jeune femme  se posait déjà beaucoup de questions quant à la légitimité d'Indali et voyait dans ses choix politiques de l'époque et les actions qu'elle menait une certaine preuve de faiblesse et l'aveux secret d'une défaillance de son système gouvernemental. De fait, Daria ne fut guère étonnée de voir le mécontentement enfler, les manifestations se multiplier et les incidents devenir de plus en plus courant.


Crédits avatar : ici ◊ Crédits ICONS: ici ◊ Crédits fiche : Romane



Dernière édition par Daria Keynes le Sam 6 Mai - 12:54, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✽ date d'inscription : 10/01/2016
✽ parchemins : 45
✽ camp : Ordre du Phénix
MessageSujet: Re: Daria * Le froid, la peur ne sont que des mirages ...   Sam 6 Mai - 10:10



«vis ma vie»




c'est l'histoâââre de la vie

Mon cousin,

Je sais bien que cette appellation doit te sembler étrange. Pourtant, c'est bien ce que tu es pour moi. Mon père, Marcus Keynes était le frère de ta mère. Son grand frère. Est-ce qu'au moins tu sais que ta mère avait encore de la famille ici ? D'après ce que j'ai pû comprendre, les relations se sont distendues bien avant que les choses tournent au bézoard. Moi, je m'appelle Daria. Je suis née un 22 février à Beyrouth au Liban. Ma mère était libanaise. Elle s’appelait Rym. C'est joli, non ? C'était une grande amatrice d'art, elle travaillait dans la section " détournement de l'artisanat moldu spécialisation tableaux et œuvres d'arts " du ministère de la magie libanais. Son métier c'était sa raison de vivre, elle était passionnée et toujours la première à me raconter des anecdotes rigolotes sur ses journées. Mon père, quant à lui, c'était un fanatique du quidditch.Un mordu du souaffle comme disait ses amis. Il était directeur technique national au sein de la ligue de Quidditch de mon pays. Tu remarqueras que j'emploi le passé. En effet, ils sont morts tous les deux (nous voilà donc un premier point commun, mon cousin) . Victimes des génocides qui ont ébranlés mon pays. Ce pays ne sera jamais en paix. D'abord les moldus, puis les sorciers. Quelle tristesse. Et quelle amertume. Dire que cela à durer quelques années et que l'ONUS à mit fin à ce carnage moins de six mois après la mort de mes parents... Peut-être avais tu connaissance de ces atrocités, j'ai cru comprendre que cela avait fortement ébranlé ta mère. Ou peut-être pas. Après tout, tu étais encore petit. Moi, je n'avais que huit ans.

J'étais interne à l'Académie. Connais-tu l'antenne de l'Académie Devlin Whitehorn ( fondateur de la Société de Balais de Sport Nimbus ) ? J'ai fais la fierté de mon père, cette année là. J'étais la plus  jeune recrue de la section sport études au poste d'Attrapeur. Je voulais intégrer une équipe nationale. Ou alors, devenir agent sportif. Les Flèches d'Appleby,ça m'aurait vraiment plu, cette équipe anglaise est originaire de la même région que mon père... Et que ta mère aussi, du coup. Oui, vraiment cela aurait était merveilleux de rejoindre leur équipe au poste d'attrapeuse. Enfin, la vie réserve bien des surprises.  Un grave accident lors d'un entrainement m'a coûté l'usage de mes jambes. J'ai passé l'année de mes quinze ans clouée sur un lit de l’hôpital Cedrus Trew. Impossible de mener une carrière sportive de haut niveau en étant paraplégique ... Ceci dit, j'ai profité de ce coup du sort pour faire des recherches généalogiques sur notre famille et c'est ainsi que j'ai découvert qu'il me restait de la famille en Angleterre. Que tu me restais, en Angleterre. Ce n'était pas facile du tout. J'y ai passé de longues nuits sans sommeil. A force, je me suis demandé si tu n'étais pas aussi rare qu'un œuf de phénix. Cela ne m'a pas non plus simplifié la tâche, ton changement de nom et de pays, mais je comprends. Les parents font parfois preuve d'un énorme courage pour protéger leurs enfants. Ton père devait être un homme bien. C'est pourquoi je t'envoie cette lettre. J'espère que mon tout petit hibou, qui se prénomme Lolë, ne faillera pas à sa tâche de coursier car je me suis promise de te rencontrer un jour. Si je n'ai pas perdu toutes mes capacités en calcul mental, tu dois avoir dans les dix huit, dix neuf ans maintenant. Peut-être penses tu que j'ai un train de retard, ou beaucoup de culot de te contacter comme ça ... Mais sache que j'ai d'abord du finir mes études et me trouver un travail. Je ne pouvais pas débarquer sur votre île en étant sans le sous, tout de même. Grâce aux anciennes relations de mon père,mes bonnes connaissances du Quidditch et mes résultats scolaires, j'ai obtenu un poste administratif au sein de la ligue. Ce n'est pas facile de se forger un réseau et une bonne réputation dans ce milieu encore très masculin, mais je pense que je ne m'en suis pas trop mal tirée. Du moins, j'ai pû rencontrer un bon nombre de personnalités du monde du Quidditch et faire quelques jolis voyages alors j'estime que je n'ai pas perdu mon temps ... J'ai travaillé pour ligue libanaise durant sept ans, ce qui est plus qu'honorable et m'a ouvert des droits à une promotion. J'en ai profité pour demander ma mutation. On vient de me nommer agente sportive dAleksander Loevan. Tu le connais ? Il fait parti des Canons de Chudlley et il enseigne parfois dans votre université. La Wuk ? C'est ça ?? J'espère qu'il sera moins pénible que certaines grosses têtes que j'ai eu l'occasion de fréquenter lors de mes déplacements. Entre nous, les joueurs de Quidditch sont souvent très égocentriques ... Je blablate, je blablate mais je ne t'ai pas encore dis le plus important. Je me suis installée dans un petit studio en rez-de-jardin à Bayswater, tout près de Hyde Park. J'espère qu'on aura l'occasion de se rencontrer. A l'université ou autours d'un de vos délicieux breakfasts. Il me tarde de voir à quoi ressemble l'unique membre de ma famille encore en vie, je suis sûre que tu conviendras que l'idée est excitante ! N'hésites pas à me renvoyer un hibou, si le coeur t'en dis !

Sur ce, je t'embrasses et te souhaite une belle journée.

PS : Je te souhaites par avance de très belles fêtes de fin d'année.Milad majid wa aam said, comme on dit chez nous. Je suis sûre que je serais tout autant émerveillée par la beauté de Londres durant cette période que lorsque j'étais encore au Liban.

Daria.  


Crédits gif : ici  ◊ Crédits fiche : Romane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Daria * Le froid, la peur ne sont que des mirages ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ils sont où les moches?! :(
» Les BD qu'elles sont bien
» La blague la plus flippante :peur:
» Les nouveaux hommes-bêtes sont confirmés!
» Les films qu'ils sont bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Dissendium  :: CHICANEUR :: Régulation des créatures-