Partagez | 
 

 June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✽ date d'inscription : 20/12/2015
✽ parchemins : 55
✽ camp : neutre - pro pureté du sang
MessageSujet: June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent   Sam 29 Avr - 20:33



« Il faut beaucoup de bravoure pour faire face à ses ennemis mais il n'en faut pas moins pour faire face à ses amis »


June Alana Macnair
Ft. Elsa Hosk
ÂGE: 26 ans
MAISON: poufsouffle
EPOUVANTARD: une pièce vide et personne ne venant lorsqu'elle appelle
GROUPE: neutre
très superficielle, elle apporte beaucoup d’attention à son image – elle a été une mangemorte, engagée là-dedans comme le reste de sa famille – son frère est la personne comptant le plus à ses yeux – elle a évité Azkaban car selon les juges, elle s’était juste trompée de choix politique s’étant elle-même à peine battue pendant la guerre – elle cache sa marque pour que les gens ne la jugent pas sur son passé mais sur ce qu’elle est – elle est très bavarde et souriante, aimant être au contact des autres régulièrement – elle a travaillé sous les ordres de son frère au gouvernement mais ça ne lui plaisait pas, elle le faisait juste pour être avec lui – sa nouvelle mission lui plait bien plus car elle lui permet de rencontrer des gens – c’est grâce à celle-ci qu’elle s’est affirmée et a pris confiance en elle – petite, elle aimait particulièrement aller dans une cabane au fond de leur jardin – elle déteste quand on ne lui donne ou dit pas ce qu’elle veut – elle est capable de bouder comme une gamine dans ce cas, c’est son frère qui a été la principale victime de ses caprices – elle travaille au niveau évènementiel au sein des ligues de quidditch à l’année et prépare en parallèle une compétition sportive – elle a très mal vécu l’après-guerre où elle s’est retrouvée seule et perdue, allant de petit boulot en petit boulot alors qu’on lui avait retiré sa demeure familiale – elle a eu beaucoup de conquêtes mais cela n’a jamais duré lorsqu’elle s’est retrouvée en couple – elle déteste les remarques que peuvent lui faire parfois ses collègues de la gente masculine au travail, le sport étant un recueil de machos – elle porte une chevalière comme le reste de sa famille – elle est très fière de son sang-pur et supporte l’idéologie du sang pur – non violente elle espère que les choses vont rester ainsi car elle ne veut pas revivre la guerre et la violence – elle fait d’ailleurs des cauchemars de cette guerre, même si ceux-ci diminuent fortement avec le temps

Bonjour, moi c'est sarah, j'ai environ 22 ans et je le vis bien. Je suis arrivée sur Eternal Dissendium parce que j'y étais depuis 2011 alors j'ai suivi le mouvement comme un mouton et je vous aime tous très fort.   Ah et puis    





Macnair, comment une Macnair pourrait-elle ne pas être une mangemorte ? Mais elle a grandi la naïve June. Elle a vu le monde tel qu’il est. Elle a vu la guerre, et elle ne veut plus la revivre. Parce qu’elle a eu peur. Parce qu’elle a vu la violence, la douleur et la mort et que ça ne lui a pas plus avec le recul. Elle n’en veut plus. Son sang pur sera toujours sa plus grande fierté, elle aura toujours de la peine et du dégoût pour ceux qui n’ont pas sa chance. Elle détestera toujours les sangs-de-bourbe de leur voler sa magie, mais pas au point les blesser. Elle leur sera toujours supérieure. Mais, elle n’est pas prête à retourner dans le chaos. Elle préfère rester comme elle est. Elle préfère continuer la vie paisible qu’elle mène au sein de son département. Elle a enfin trouvé sa place alors qu’il n’est plus là. Pour la première fois, elle fait quelque chose qui lui plait. Et elle ne vit que pour ça désormais. Qu’ils s’entretuent, tant qu’ils la laissent en paix. Ce combat n’est plus le sien et elle n’est même pas sûre qu’il l’ait un jour vraiment été. Incapable de se battre, de lancer des sorts de torture, elle n’a de Macnair que le nom et le sang. Ce sang dont elle est fière. Mais elle n’en a plus la carrure, l’a-t-elle seulement eu un jour ? Elle a cru en lui, parce que c’était ce qu’on lui avait appris, elle croit toujours en sa supériorité. Mais cette marque sur son avant-bras ne lui rappelle que le malheur apporté sur les autres. Cette marque dont elle a désormais honte après en avoir été si fière et qu’elle cache. Parce qu’elle soutient la cause mais ne supportera plus jamais les méthodes, des méthodes qui n’ont pas changé avec le temps. Elle avait fermé les yeux pendant des années sur tout ça, aveuglé par les mots de son père, par son frère, son guide. Et puis elle s’était réveillée, au milieu d’une bataille, pas à sa place. Et puis elle avait eu le temps de réfléchir, toute seule dans le manoir Macnair. Et elle resterait éveillée. Elle ne replongerait pas dans les ténèbres, elle était sûre qu’il y avait d’autres façons de se faire entendre.


Crédits avatar : ici ◊ Crédits ICONS: ici ◊ Crédits fiche : Romane


_________________



Dernière édition par June A. Macnair le Sam 29 Avr - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✽ date d'inscription : 20/12/2015
✽ parchemins : 55
✽ camp : neutre - pro pureté du sang
MessageSujet: Re: June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent   Sam 29 Avr - 20:33



« Vis ma vie »





J

aune et noire – Tout a commencé avec ces couleurs. Celles qui ont fait tellement honte à son père et sa famille. Eux, les Macnair, les violents, les sang-purs, elle n’avait pas rejoint la maison tant attendu. Elle avait rejoint les rangs des naïfs, des benêts, de ceux qui ne valaient pas grand-chose pour eux. Les rangs de la maison brillant le moins à leurs yeux. Non, elle ne porterait ni les couleurs de l’intelligence, ni les couleurs des pro-sang-purs, ni celle du courage. Elle porterait les couleurs des loyaux jaunes et noirs. Mais elle, elle n’en a que faire la gamine. Ce n’est qu’une maison et elle s’en moque bien de celle dans laquelle elle a atterri. Elle lui plait comme cela.
U

tile – Depuis la fin du règne de Voldemort, la Macnair se sent enfin utile. Parce qu’elle fait quelque chose qui lui plait bien loin des dossiers non passionnants qu’elle devait traiter à l’époque. Au sein de la ligue, elle a le futur du peuple anglais entre les mains. Elle a leur espoir, leurs rêves et leurs joies. Alors elle a envie de les faire rêver, de leur apporter du renouveau. Déjà plus d’un an passé sur ce grand projet de compétition sportive entre différents cantons avec la petite équipe qu’elle dirige. Elle se sent à sa place, elle sait pourquoi elle fait tout ça. Et elle sait que c’est utile. Elle le voit lorsqu’elle se retrouve face à des stades de quidditch pleins à craquer de sorciers ayant envie de voir leurs idoles, de voir ce sport qu’ils adorent tous. Et puis, elle, elle profite pour croiser les joueurs qui sont il faut bien l’admettre, bien sympathiques et agréables à regarder.
N

aïve – C’est peu dire. Parce que June, elle fonce, et elle fonce souvent à côté. Il suffit qu’on lui dise ce qu’elle veut entendre et la gamine qui ne voit toujours que le meilleur dans les autres fonce dans le panneau. Et ça lui en a joué des tours. Elle qui a pratiquement organisé le mariage de Jeremiah et Taylor pour son si bon ami qui la voyait comme quelqu’un d’agréable, mais surtout qui allait lui donner ce qu’il voulait. Elle qui a dévoilé des informations sur le mouvement mangemort à Ariane Carrow, celle dans la boutique de qui elle passait tant de temps. Elle qui disait tout ce qu’elle voulait savoir sur son frère à Odette Carrow en échange d’un regard ou d’un sourire de celle qui était sa meilleure amie, elle, la grande Odette, la numéro deux du gouvernement. Elle qui a cru en l’amour d’un plus âgé qui ne voulait au final que profiter un peu, lui son grand amour de Poudlard. Elle qui n’a pas vu qu’Indali cherchait surtout un futur moyen de pression sur certains mangemorts en la gardant en liberté et au sein du gouvernement, parce qu’elle lui avait donné un travail et lui avait rendu sa maison.
E

xtravertie – Sociable, sympathique et souriante, c’est comme ça que l’on peut définir la benjamine des Macnair. Elle a toujours été de toutes les soirées, elle aime s’amuser, faire la fête et être le centre de l’attention. Et pour ça, elle est parfois prête à tout. Elle a régné un instant sur sa maison à Poudlard, elle la belle poufsouffle que tous aimaient malgré son nom. Parce que ce nom semble disparaitre alors qu’on la connaissait, lorsqu’on la rencontrait et qu’on lui parlait – et ce n’était pas bien difficile. Elle qui était juste naïve, bavarde et pas violente pour un sou. Son point de vue déplaisait, mais il était rapidement oublié.

M

angemorte – La marque orne son avant-bras depuis qu’elle a dix-huit ans. Elle était fière de la porter cette marque. Fière de défendre son idéal de sang-pur. Elle l’employée modèle du ministère. Un visage d’ange pour convaincre le peuple du bienfait des mangemorts et de leurs idées. Le statut de sang a toujours été ce qu’elle défendait. Elle s’était toujours trouvée plus importante qu’eux. Alors c’est ainsi qu’on la définie. Elle n’est désormais plus que ça. Une ancienne mangemorte. Les regards se posent sur cette marque ornant son avant-bras sans qu’elle ne puisse rien faire pour la faire disparaitre. Parce qu’elle n’a jamais été comme eux, même si elle était heureuse d’appartenir à ce camp. Parce qu’on lui avait toujours dit que c’était le bien. Elle avait juste compris un peu trop tard, que non, tout ceci ne lui plaisait pas. Et que non, on pouvait être en faveur d’une reconnaissance de la pureté de sang sans être lié à ce mouvement violent bien loin de son idéal.
A

mour – La blonde pensait l’avoir trouvé de nombreuses fois. Parce qu’elle était passionnée. Parce qu’ils étaient beaux et lui disaient ce qu’elle voulait entendre. L’a-t-elle connu ? Oui certainement, elle se souvient à quel point son cœur a pu être brisé par moment alors qu’ils finissaient par la rejeter. Mais elle n’a pas encore connu le vrai, celui sans intérêt. Elle croit encore aux contes de fée qu’on lui a lu dans son enfance alors elle le trouvera certainement un jour.
C

hoyée – La petite dernière a toujours été bien protégée. Par son père, puis par son frère qui l’a toujours prise sous son aile, allant même bien trop loin dans son rôle de protecteur. Car elle ne pouvait plus rien faire seule. Elle a intégré la classe préparatoire parce qu’ils ont fait le forcing, elle a été au ministère dans son département parce qu’il le voulait et elle aussi ne voulait pas être séparée de lui. Parce qu’il voulait l’avoir à l’œil et pouvoir la protéger. Alors il cachait l’ensemble de ses erreurs. Et elle, elle en faisait de moins en moins, devenant de plus en plus dépendante. Surprotégée, bien trop choyée, le petit bijou qu’elle pouvait être. Capricieuse et voulant toujours avoir tout, mais sans rien faire, elle n’avait pas appris la vie. On lui avait toujours tout donné dans le bec. Mais les choses changent. Et l’oisillon a dû prendre son envol. Elle a dû sauter du nid lorsqu’elle s’est retrouvée toute seule en liberté alors que sa famille était enfermée. Quand elle a dû apprendre à se débrouiller toute seule, même si elle ne s’en pensait pas capable sans lui. Et pourtant qu’est-ce qu’il peut quand même lui manquait. Elle a tant besoin de lui. Parce que même si elle est capable, elle aimerait avoir cette épaule, ce soutien, ce frère qui a toujours été tout pour elle.
N

on-violente – Mangemorte, elle l’était, mais violente, loin de là. Non, June elle est douce, elle est sympathique, elle voit souvent le bien dans les gens, peut-être trop même. Alors, elle n’était pas à sa place à la bataille de Poudlard. Elle est faite pour travailler dans les bureaux, pour organiser les choses, pas pour se battre. C’est complètement choquée qu’elle a été capturée par des membres de l’ordre du phénix. Elle avait juste peur. Elle avait vu trop d’horreurs pour une vie entière. Ce jour-là, elle a compris qu’elle n’était pas faite pour se battre, même si elle le savait déjà. Ce jour-là, elle a compris qu’elle ne pouvait pas supporter leurs méthodes. Son précieux sang ne valait rien par rapport aux cauchemars qu’elle faisait désormais. La fille du grand bourreau était incapable de faire du mal à une mouche ou de voir le mal être fait. Elle se souvenait de sa réaction déjà des mois plus tôt lorsque Perceval Weasley avait été retrouvé mort en plein ministère. Mais elle avait fermé les yeux, parce qu’elle les avait cru lorsqu’on lui avait dit que c’était une punition pour les avoir trahi. Mais elle a eu le temps de réfléchir, seule, sans famille, et son regard sur le tout s’était ouvert. La violence était leur moyen, leur méthode. Depuis, elle cache cette marque ornant son avant-bras, parce qu’elle ne supporte pas le regard des autres. Parce qu’elle la définie comme une personne qu’elle n’est pas. Elle a même peut-être un peu honte d’avoir un jour appartenu à ce mouvement. Celui qui pourtant défendait ses idées, mais pas comme elle l’aurait voulu.
A

guicheuse – Elle profite, elle drague, elle joue, en attendant de trouver l’homme idéal. Superficielle, elle est souvent plus guidée par son regard qu’autre chose. Elle aime sentir les regards se tourner vers elle – ou pas, tout dépend de la personne le faisant. Elle aime lire qu’elle leur plait dans leurs yeux. Pour cela, elle aime se mettre en valeur, parce qu’elle est coquette et superficielle de ce point de vue là. Elle a toujours été ainsi et elle le restera, même si son frère a toujours détesté ça, barrant la route à certains de ses petits-amis du temps où il était encore à Poudlard. Mais, il n’était plus là sur la fin et il n’est plus là à présent. Alors elle est libre de faire ce qu’elle veut. De draguer, jouer avec la gente masculine avant de trouver, un jour, le bon.
I

rréfléchie – Elle agit avant de réfléchir, souvent guidée par ses sentiments, un mot glissé à son oreille et qui lui aurait plu. C’est en partie pour cela qu’elle peut se retrouver dans des situations inconfortables. Elle ne cherche pas à se poser de questions parce qu’elle ne pense pas possible qu’on puisse vouloir lui nuire. Qui pourrait lui vouloir du mal ? Pour elle, les gens sont bons, elle ne voit pas à quel point certains peuvent être mauvais dans le fond.
R

êveuse – Elle se plaît à imaginer un monde différent. Un monde où son statut de sang serait reconnu supérieur aux autres sans se battre. Un monde où on ne la jugerait pas sur cette marque qu’elle porte. Un monde où elle n’aurait pas été se battre à Poudlard et ne ferait pas de cauchemars la nuit. Un monde où elle serait reconnue pour la personne extraordinaire qu’elle est. Un monde où elle serait une petite reine. Un monde où elle aurait à ses côtés un homme doux, et canon, et sympa, et marrant, et populaire. Un monde où son frère adoré serait de nouveau à ses côtés. Bref, un monde tout rose, à son image.


Crédits gif : ici  ◊ Crédits fiche : Romane


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar



✽ date d'inscription : 29/04/2017
✽ parchemins : 6
✽ camp : Rose Obscure
MessageSujet: Re: June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent   Lun 1 Mai - 3:03


guicheuse – Elle profite, elle drague, elle joue, en attendant de trouver l’homme idéal. Superficielle, elle est souvent plus guidée par son regard qu’autre chose. Elle aime sentir les regards se tourner vers elle – ou pas, tout dépend de la personne le faisant. Elle aime lire qu’elle leur plait dans leurs yeux. Pour cela, elle aime se mettre en valeur, parce qu’elle est coquette et superficielle de ce point de vue là. Elle a toujours été ainsi et elle le restera, même si son frère a toujours détesté ça, barrant la route à certains de ses petits-amis du temps où il était encore à Poudlard. Mais, il n’était plus là sur la fin et il n’est plus là à présent. Alors elle est libre de faire ce qu’elle veut. De draguer, jouer avec la gente masculine avant de trouver, un jour, le bon.

*sort la ceinture de chasteté*

Retourne dans ton placard à balais
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent   

Revenir en haut Aller en bas
 

June | La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Lexy's RP - « La naïveté est une façon de vivre intelligemment le présent. »
» June 6th (GMT Games)
» CSR Awards JUNE '44 - Danny Holte
» Formspring.me/Yolande June Lewis
» Pro Tour Nagoya

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Dissendium  :: CHICANEUR :: Régulation des créatures-