Partagez | 
 

 05. contexte politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar



✽ date d'inscription : 02/02/2015
✽ parchemins : 334
MessageSujet: 05. contexte politique   Sam 15 Avr - 19:27



explications

du contexte




CONTEXTE POLITIQUE

Suite à la démission d’Indali, le ministère a élu un gouvernement provisoire dans l’attente de son remplacement. Celui-ci est au pouvoir depuis désormais 3 mois. A l’extérieur, le peuple gronde, espérant voir un nouveau gouvernement être élu selon leurs envies et non sur les bases d’une méthode vieille de plus de vingt ans et dont l’efficacité reste désormais à prouver suite à l’échec d’Indali.

MÉTHODE DU CHOIX DU MINISTRE DE LA MAGIE

Tous les cinq ans ou suite à une démission, incapacité ou mort, un ministre de la magie est élu. Il est choisi par les membres du ministère parmi l’un d’entre eux. Il s’agissait souvent d’un membre éminent de celui-ci choisit pour ses actions passées. Il n’était pas rare que ceux-ci soient des directeurs de département récompensés pour leurs grandes actions et connus au sein du peuple pour celles-ci.
A la suite de son élection, le ministre choisissait son conseil restreint, souvent composé d’un secrétaire et un trésorier, qui allait l’entourer jusqu’au moment où il désirerait en changer.

LES MANIFESTATIONS

Cela fait 2 mois qu’une partie du peuple manifeste, ne se sentant pas représentée par le gouvernement et désirant voir une autre partie de la population participer à la prise de décision au sein de leur gouvernement. Les manifestations sont pacifistes mais regroupent de plus en plus de personnes dans les rues. Le mouvement a été lancé par les étudiants, déjà leaders dans le mouvement ayant entrainé la démission d’Indali. En effet, les plus jeunes rêvent d’un futur différent de tout ce qu’ils ont pu voir jusqu’à présent. Cette génération aspire à un futur où leur pays ne serait pas en guerre ou sous une dictature, chose qu’ils n’ont jamais vécue, mais pour laquelle ils sont prêts à tout, et pour cela, il faut selon eux planter les bases d’une autre façon de faire de la politique dans leur pays.

LE GOUVERNEMENT DEMANDÉ

Le peuple ne veut plus d’un gouvernement entièrement issu du ministère. Ils jugent que ceux-ci ne représentent pas assez l’entière diversité du peuple sorcier. C’est pour cela qu’ils cherchent à faire adopter un changement de méthode d’élection du ministre de la magie et de son conseil restreint. Ils veulent désormais pouvoir eux-mêmes élire leurs représentants et non passer par un vote au sein du ministère. Ainsi, ils espèrent voir un gouvernement plus diversifié être instauré. Toutes les personnes ayant la majorité magique peuvent être élues, quelles que soient leurs études, métiers et opinions politiques. Le conseil passe de 3 à 6 membres tous élus par le peuple pour en faire partie mais sans rôles prédéfinis. Les membres élus sont libres de se répartir les différents postes comme ils pensent que ce sera le plus judicieux. Une fois les rôles répartis, ils sont présentés au peuple qui par un vote approuve ou non cette répartition. Cela permet de recadrer s’ils jugent que la répartition n’est pas la plus adéquate. Contrairement au précédent fonctionnement, les membres du conseil restreint ne peuvent être démis de leur fonction par le ministre. L’unique moyen de le quitter est de démissionner.
- Ministre de la magie
- Vice-Ministre de la magie
- Secrétaire du ministre
- Responsable des finances
- Porte-parole du conseil restreint
- Responsable relations extérieures

En plus de ses rôles, ils ont des départements du ministère directement sous leurs ordres à qui les directeurs de département doivent rendre des comptes en fonction de leurs compétences. Cela n’empêche pas que les grandes décisions doivent obtenir la majorité des votes du conseil restreint pour être mise en place.

▲ Ministre de la magie

A la tête du gouvernement, il est la figure la plus importante de celui-ci. C’est lui qui représente le ministère auprès du peuple, montre son intérêt pour celui en tant que représentant principal du gouvernement. Il est également le représentant du gouvernement anglais à l’étranger. Sa position et ses missions sont principalement de x et diplomatique. En tant que chef du gouvernement, c’est auprès de lui que doivent référer les membres du conseil restreint. Si le porte-parole est celui qui répond à la presse et présente les avancées au peuple, le ministre se doit de rester proche de son peuple et d’aller à leur rencontre régulièrement. Il reste la personne faisant les discours lors d’événements, sauf si un membre du conseil restreint y parle en son nom, celui-ci ne pouvant être présent.

▲ Vice Ministre de la magie

En charge du ministère lorsque le ministre est en déplacement à l’étranger ou inapte à gouverner pour raisons personnelles, c’est le n°2 du gouvernement, l’épaule sur laquelle peut s’appuyer le ministre à n’importe quel moment.

▲ Secrétaire du ministre

Ses principales missions sont la communication à l’intérieur du ministère. Toutes demandes adressées au ministre transitent par lui. Il a également pour mission de rédiger des rapports, synthèses et discours pour le ministre. Poste dans l’ombre et dit ingrat, mais le secrétaire est au courant de tout ce qui peut se passer au ministère dans le détail et a son mot à dire partout.

▲ Responsable des finances

Gestionnaire des comptes du pays, il fixe le budget de l’ensemble du ministère et vérifie que l’on s’y tient. Il est en grande relation avec la banque de Gringotts au sein de laquelle se trouvent les comptes de l’ensemble des comptes du pays. A sous sa tutelle le département xx

▲ Porte-parole du conseil restreint

Figure médiatique du gouvernement, il est en charge de présenter au peuple les grandes mesures prises pour le pays une fois toutes les deux semaines. Il est également celui répondant aux demandes médiatiques. Si auparavant, c’était principalement le ministre qui gérait ces tâches, cela lui permet d’avoir du temps pour se concentrer sur ses tâches diplomatiques et relationnelles avec le peuple. En effet, si le porte-parole est celui qui répond à la presse et présente les avancées au peuple, le ministre se doit de rester proche de son peuple et d’aller à leur rencontre, chose qui ne relève pas de ses fonctions.

▲ Responsable des relations extérieures

Il gère les relations du ministère de la magie anglaise avec les autres pays. Il doit mettre en place des relations diplomatiques durables. Les années avec Voldemort ont fortement diminué les relations avec l’extérieur, il est désormais temps de les rebâtir. Il est donc souvent à l’étranger à rencontrer les responsables diplomatiques des autres pays. Mais il doit également gérer les relations avec les moldus et notamment le secret magique. Il est donc souvent en contact avec des responsables moldus au secret, car proches de sorciers, afin de faire concorder leurs intérêts pour le pays et les tenir au courant des avancées du monde magique et inversement, les deux mondes pouvant avoir des impacts l’un sur l’autre. Il sous sa tutelle le département de la coopération magique internationale et moldus.

Les différents départements restants sont répartis entre le vice-ministre, le porte-parole, le responsable des relations extérieurs et le secrétaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

05. contexte politique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Général]Politique de la Horde et compréhension
» De l'organisation politique de Lyon eg Grenoble au Moyen Âge
» Guide du succès politique
» Chronique Politique - Le Flamand Rose par LouisHubert
» Afficher son opinion politique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Dissendium  :: MAGENMAGOT :: Manuel de sorcellerie élémentaire-